Manifestation n°19 – 20/11/2021

MARCHE UNITAIRE

ANNIVERSAIRE 3 ans des Gilets Jaune
CONVERGENCE des luttes

ANTI PASS ET GJ ont uni leurs forces ce samedi à Auxerre le temps de cet anniversaire.

Retour presse :
https://www.lyonne.fr/auxerre-89000/actualites/marche-unitaire-des-coleres-a-auxerre-plus-de-200-manifestants-ont-defile-ce-samedi-20-novembre_14047944/

Album photo complet : https://photos.app.goo.gl/T3JnwSP1VHwjNFLN8

Retour vidéo :

https://youtu.be/y7nv1zuU-rc


Le Groupe anti pass 89 est devenu début octobre officiellement une association loi 1901 : Union des Collectifs du 89 pour la Liberté (UCL89).
Ce mouvement est purement citoyen, apartisan et indépendant.
Puisque les syndicats ne nous représentent plus et sont aux abonnés absents, c’est à nous-même de nous structurer et nous organiser au sein de Collectifs Citoyens.

C’est ce que nous faisons : mettre en œuvre l’intelligence collective dans l’Yonne, comme cela se fait partout en France, même aux fins fonds de nos campagnes poyaudines.
UCL89 tend à une organisation départementale du mouvement pour recouvrer nos libertés et une démocratie digne de ce nom, grâce aux antennes de notre association et les cercles de RIVA (ReinfoCovid Vezelay-Avallon).



Nous sommes des hommes et des femmes debout, conscients et actifs pour la réappropriation de nos droits et de nos libertés fondamentales, pour que justice soit faite sur tous les plans et pour que l’intégrité, le respect, l’équité et la dignité de tout un chacun soient retrouvées et respectées.

Des sommets de la mascarade Macronarchique en Absurdie sont atteints et en réponse, notre intelligence collective doit elle aussi viser des sommets. C’est maintenant que c’est en route, c’est vous c’est nous c’est moi, nous sommes profondément impliqués, responsables et acteurs de ce que sera la suite des événements. Nous sommes la force vive qui mettra fin à CoronaCircus.

La période que nous vivons est aussi historique que décisive. Il est le temps des choix, le temps de se positionner et de retrouver notre souveraineté, individuelle et collective.

Rappelez-vous :

Ceux qui nous gouvernement sont 1 %, nous sommes la puissance des 99 % restants.

Notre combat est LÉGITIME, nous ne sommes pas des coupables irresponsables ou des complotistes comme voudraient nous étiqueter le gouvernement, mais des êtres intelligents et pensant qui remettons en cause la légitimé des lois promulguées et la légitimité des sanctions qui découlent du non respect de lois bafouant nos textes fondateurs.
Légitimité donnée par le caractère innovant et expérimental de cette injection, et légitimité car simplement éthiquement parlant, notre corps nous appartient et nous sommes les décisionnaires légitimes en ce qui concerne notre corps.
Légitimité du combat contre le pass sanitaire/outil discriminatoire par excellence, l'obligation vaccinale ou le port du masque pour les enfants à l’école, légitimité lorsqu'on se penche sur la notion de balance bénéfices/risques !
Légitimité quand on sait que Pfizer a déjà reçu la plus grosse amende de l’histoire.
Légitimité quand le rapport de l’ATIH nous confirme que le gouvernement/les médias nous mentent depuis le départ et nous manipulent pour une grippette qui n’a occasionné QUE 2 % d’hospitalisation en 2020 !!!
Légitimité lorsqu'on sait qu'il existe un vrai vaccin français à virus inactivé, Valneva, qui n'est ni vendu ni autorisé en France ! Mais ailleurs oui, comme en Angleterre ! cf Franck Grimaud qui informe que nous aurions des doses en France Avril 2022 seulement.

***

Prise de parole 01 – Départ de la Marche Unitaire des Colères.
20-11-2021 – Appel à convergence pour les 3 ans des #GiletsJaunes.
La Colère contre le mépris.

Avant de partir de la place, j’aimerais évoquer avec vous une première Colère qui nous unit tous ici sinon nous ne serions pas là c’est le mépris.
Nous, les Gilets Jaunes, nous sommes sortis dans la rue, sur les rond-points parce que nous nous sentions méprisé par les gouvernants, sentiment que partagent aussi les anti-pass parmi nous, désormais.
Nous, les Gilets Jaunes, nous avons été méprisé par les médias « officiels » qui nous qualifiaient tour à tour de factieux ou de cassos. Mépris des médias qu’expérimentent aussi les copains d’anti-pass parmi nous qualifié d’antivax et de conspi.
Et je pense que du coup, chacun ici peut comprendre que ce les médias disent du mouvement de l’autre est faux.
Le mépris aussi dans nos familles, dans nos vies quotidiennes quand on annonce être Gilet Jaune ou/et Anti-pass.
Ce sont toutes ces formes de mépris, ces injustices quotidiennes qui nous amènent dans la rue aujourd’hui pour manifester nos Colères ensemble.
Alors aujourd’hui, soyons bienveillants les uns envers les autres, acceptons que si les formes d’expression de nos colères sont différentes, leur cause est la même.
Soyons unis et solidaires dans ce cortège unitaire parce que notre ennemi est le même et que ces 3 années nous ont surtout appris que nous n’étions pas assez nombreux.
J’entends bien les voix qui parlent d’actions plus déterminées et notre Assemblée a fait sa part dans ses formes d’action directe depuis 3 ans. Mais il en est parmi nous, qui n’auront pas les capacités de nous suivre sur ses actions, il faut l’accepter et le comprendre sans leur en vouloir, sans les mépriser.
Ici, aujourd’hui, nous sommes l’union de toutes les formes d’action, de toutes les revendications. Nous sommes la convergence.
Soyons le peuple uni en résistance, marchons d’un pas déterminé, respectons nos différentes formes de lutte et apprenons à toutes les faire converger.
Merci à chacun et à tous d’être bienveillant les uns envers les autres, pour une manifestation montrons leur que la convergence est possible.
Parce que nous sommes noirs avec le bloc, nous sommes blancs avec antipass, nous sommes jaunes avec nos gilets et ensemble nous sommes de la DY-NA-MI-TE !


Prise de parole 02 – Passage Soufflot
20-11-2021 – Marche Unitaire des Colères – Appel à convergence pour les 3 ans des #GiletsJaunes.
La Colère contre le manque de démocratie.

Si nous nous arrêtons ici – outre de profiter de l’acoustique du lieu – c’est aussi parce que le passage Soufflot est historiquement la première maison du peuple d’Auxerre et un lieu où nous avons tenues de nombreuses assemblées avant les confinements.
Symboliquement, c’est donc le lieu idéal pour parler d’une colère commune, la colère contre l’absence de démocratie d’un système de gouvernement que Macron a poussé à son extrême grâce à l’Etat d’Urgence Sanitaire qu’on entend encore nous faire subir jusqu’en juillet 2022 (encore 35 samedis, haut les coeurs !).
Macron le monarque qui règne sans partage, le tyran qui n’assume aucune de ses erreurs, le banquier qui nous fait les poches.
Macron qui aura su faire l’unamité contre lui qui se repaid d’une légimité d’élu du peuple quand 1/4 de la population a voté pour lui.
Macron qui n’a fait qu’exploiter et pousser à son paroxysme un système usé, éculé qui nous dépouille toujours plus de notre légimitié en temps que peuple.
Et si nous sommes dans la rue ici et maintenant c’est justement pour démontrer que nous sommes légitimes, que nos voix unies convergent pour réclamer ce « monde d’après » que l’on nous a promis et que nous désirons plus juste et plus respectueux.
Et parce que nous sommes le peuple dans sa diversité mais aussi dans son unité, nous réclamons le retour du pouvoir dans les mains du peuple pour une véritable démocratie directe où le pouvoir serait exercer par et pour le peuple.


Prise de parole 03 – Rue de la Fraternité (après passage par les rues de la Liberté et de l’Egalité)
20-11-2021 – Marche Unitaire des Colères – Appel à convergence pour les 3 ans des #GiletsJaunes.
La Colère du monde du travail.

Dernier arrêt de la devise de notre pays, la fraternité nous sommes allées l’arracher sur nos rond-points, dans nos manifestations et sur nos actions. La fraternité, nous l’avons retrouvée.
Et Justement en parlant de fraternité, cet arrêt sera l’occasion de parler de la colère dans le monde du travail, contre la réforme des retraites, contre l’honteuse réforme du chômage qui ne visent qu’à toujours appauvrir et précariser le travailleur pour enrichir l’actionnaire.
Encore une Colère tournée vers Macron dont la politique n’a fait qu’agraver une situation déjà compliqué que nous dénoncions en 2018 et que nous revendiquions de « Vivre et pas seulement survivre ».
Une pensée solidaire aussi pour les 400 employés de Benteler Automotive à Migennes qui sont en grève suite à l’annonce de la fermeture du site.
Et tous les personnels suspendus pour non-vaccination.
Et à partir de maintenant, nous passons dans des rues animées d’Auxerre, donc faites du bruit !


Prise de parole 04 – Station Total-Energies – Prise de parole dans le cadre de l’Appel à Action #CollapseTotal.
20-11-2021 – Marche Unitaire des Colères – Appel à convergence pour les 3 ans des #GiletsJaunes.
La Colère cilmatique.

Total, nous ne nous arrêtons pas chez vous par hasard.
Nous nous arrêtons dans le cadre de l’Action Total Collapse visant à dénoncer vos actions.
Total-Ment iresponsable.
Total nous ment, Total nous vole.
Total nous ment depuis 50 ans sur les impacts de ses activités sur notre environnement. Total savait et Total nous en menti en conscience.
Total est l’entreprise française la plus émettrice de gaz à effet de serre. Total sait, Total ment.
Total nous vole.
Total compte 160 filiales dans les paradis fiscaux (chiffre 2020),
En 2017, sans optimisation fiscale, Total aurait du payer 30 fois plus d’impôt.
En 2021, Total a été l’entreprise du CAC40 qui a distribué le plus de dividendes avec 7,6 milliards d’euros.
Alors que nombre d’entre nous peine à faire le plein vu l’envolée des prix.
Total nous vole.
Total ment.
Total vole.
Total-ment irresponsables.


Prise de parole 05 – Commissariat
20-11-2021 – Marche Unitaire des Colères – Appel à convergence pour les 3 ans des #GiletsJaunes.
La Colère contre la répression.

Dans le cadre de l’anniversaire de notre mouvement, il nous est impossible de ne pas nous arrếter devant le commissariat.
Cet arrêt est un moment d’hommage aux victimes de notre mouvement et nous demandons à chacun de rester dignes et respectueux.
Parce que le mouvement des gilets jaunes assume son caractère révolutionnaire, parce que bien que non-violents, notre détermination a été brisée par une violence d’Etat qui s’est exprimée sur le terrain et dans les tribunaux.
Nous souhaitons prendre ce temps d’arrêt pour vous dresser les derniers bilans chiffrés de notre mouvement.
Sans stigmatiser les forces de l’ordre, ces chiffres parlent d’eux même.
Nous parlons de manifestants, comme vous et nous, nous parlons de vies brisées pour avoir manifester.
Les Nations unies, le Défenseur des droits ou le Conseil de l’Europe se sont tous inquiétés de l’usage excessif de la force en France au plus fort de la mobilisation de Gilets Jaunes.
Cet usage excessif de la force s’illustre par :
992 signalements IGPN
1 428 lancers recensés de grenades lacrymogènes instantanées GLI-F4
13 460 tirs de LBD recensés
Cet usage excessif de la force a entraîné :
4 décès
2500 blessés dont
353 blessures à la tête
30 éborgnés
6 mains arrachées
Cet usage excessif de la force s’est doublé d’une répression judiciaire inédite :
10 852 personnes en GAV – plus de la moitié libérées sans poursuites.
3 163 manifestants ont été condamnés, le plus souvent en comparution immédiate dont 400 ont donné lieu à des peines de prison ferme avec incarcération immédiate.
Ces chiffres sont issus du travail d’investigation du journalistes DavDuf, d’Amnesty internationale et du journal Le Monde.
Nous avons tous au moins un ou une amie qui a été blessé·e et/ou condamné·e, nous pensons à eux.
Ni oubli, ni pardon.


Prise de parole 06 – Sur les quais
20-11-2021 – Marche Unitaire des Colères – Appel à convergence pour les 3 ans des #GiletsJaunes.
La Colère contre les violences sexistes.

Cet arrêt est dédié à la Colère contre les violences sexistes.
Parce que c’est une cause sœur, que dans ce monde demain plus égalitaire que nous souhaitons, il en va d’une véritable égalité entre les hommes et les femmes et donc l’arrêt des violences sexistes.
Nous sommes d’ailleurs arrêté au niveau du monument dédié à l’élimination des violences à l’égard des femmes, un peu plus loin vers les quais.
Les 100 et 101 féminicides de l’année 2021 ont eu lieu cette semaine. En France, une femme est tué sous les coups de son conjoint tous les 2 jours.
Les confinements ont mis cette triste réalité dans nos vies.
Alors que les femmes sont souvent l’essence des mouvements populaires et citoyens comme le sont les gilets jaunes et antipass.
Sans doute parce qu’elles sont sur-représentées dans la précarité.
Nous souhaitons une société à l’image de nos mobilisations où les femmes sont traitées avec respect.


Prise de parole 07 – Préfecture
20-11-2021 – Marche Unitaire des Colères – Appel à convergence pour les 3 ans des #GiletsJaunes.
La Colère contre le coût de la vie.

Je suis Stéph, je suis Gilet Jaune du 17 et activiste de l’Assemblée Populaire d’Auxerre.
Je ne suis pas très à l’aise pour vous parler mais je veux être solidaire de Sand en tant qu’organisateur de cette manifestation.
Alors, je prends le micro pour une prise de parole symbolique devant les représentants de l’Etat en local qui viennent de nous filer la pièce avec 100 balles et même pas un mars.
Comme si la colère populaire s’achetait, comme si l’argent achetait tout.
Mais d’abord tout ne s’achète pas. Et surtout la colère populaire vaut plus que 100 balles.
Alors que l’économie s’enflamme dans une reprise dont nous sommes les premières victimes à coup de pénuries.
C’est le coût de nos vie qui brûle les billets (et pas que ceux de 100 balles) dans nos poches.
Les plus fragiles d’entre nous, nos handicapés, nos anciens, ne s’en sortent plus.
Les confinements et la lutte nous ont rendus la solidarité.
Nous refusons l’idée d’abandonner les plus précaires d’entre nous.
Nous réclamons les moyens de vivre dignement pour chacun.
L’argent, il y en a en milliers de milliards dans l’évasion fiscale.
Les jeunes dans la galère, les vieux dans la misère de cette société-là : on en veut pas.

Prise de parole 08 – Préfecture par Danielle.

En cette journée de marches des colères partout en France, nous sommes une majorité à vouloir
le changement, une majorité à vouloir combattre le néolibéralisme qui nous mine et détruit nos
vies de labeur
Oui, nous condamnons cette U€ anti sociale, anti économique et anti démocratique, responsable
de tous nos maux : baisse du coût du travail, délocalisations des entreprises, chômage massif,
perte de nos acquis sociaux et maintenant de nos libertés
Le plan de relance de 560 Mds € accordés aux banques et aux grands groupes, sans aucune contre
partie, n’ont servis qu’à licencier les travailleurs
C’est une course effrénée à la productivité pour enrichir toujours plus les capitalistes au
détriment de notre santé : stress, mal être au travail, dépression
On supprime des postes d’un côté, on augmente la charge de travail existante pour en définitive
fermer des unités de production, au motif de compétitivité insuffisante
Les services publics et les organismes sociaux ne sont pas épargnés ; depuis 30 ans, on assiste à
une dégradation tant en ville qu’en ruralité, à des fermetures de sites et une privatisation
rampante comme à LA POSTE, la SNCF, EDF, GAZ DE FRANCE, Aéroport de Paris, les
Finances Publiques, la Sécurité Sociale, Pôle Emploi, à une déliquescence de l’école publique
A l’hôpital, pas moins de 100 000 lits ont été fermés depuis 10 ans
Sur notre département, seuls Sens et Auxerre pratiquent les interventions chirurgicales et
possèdent une maternité
Les autres sites de Joigny, Avallon et Tonnerre sont relégués en hôpital de seconde zone où sont
pratiqués la rééducation cardiaque et la gériatrie
Les grands hôpitaux parisiens sont touchés aussi avec des fermetures et des mutualisations
comme à Bichat, Beaujon, Garches et l’Hôtel Dieu, des urgences sont fermées la nuit, des
patients sont transférés jusqu’à 200 km, des reports d’interventions chirurgicales sont monnaie
courante et pourtant lourds de conséquences
En 2020, la Ligue Contre le Cancer annonçait 93 000 patients en report de soins
Nous refusons cette austérité qui conduit les plus fragiles à une paupérisation galopante faute de
travail ou de revenus décents
Selon la Fondation Abbé Pierre, 6 600 ménages ont été expulsés de leur logement cette année
Nous dénonçons les réformes en tous genres : l’APL, l’assurance chômage, les retraites au nom
de cette maudite dette publique qui affaiblit le peuple et l’économie alors que les grandes
entreprises enregistrent toujours plus de bénéfices
La pandémie de COVID est devenue l’alibi idéal pour le Gouvernement pour nous confiner,
contenir les mouvements sociaux en promulguant la loi de sécurité globale, gouverner par la peur
Le passe sanitaire est un passe sécuritaire, il n’a rien de sanitaire, c’est la 1ere étape de contrôle
de la population, ne l’oublions pas,
L’obligation vaccinale dans les entreprises n’est autre qu’un permis de licencier les salariés selon
le bon vouloir du patron
L’Autriche confine les non vaccinés, c’est une atteinte grave à la liberté des individus Soyons
conscients de ce qui se passe sous nos yeux, il n’y aura pas de retour en arrière sans un combat affirmé et soutenu
Nous devons mettre à bas cette oligarchie, arrêtons de nous poser des questions
Quelque soit le candidat et à quelque exception près, ils continueront cette folie
C’est maintenant ou jamais


Prise de parole 09 – Palais de Justice par Josette.

Cher amis résistants
Le fronton des bâtiments publics Français est orné depuis 1848 de 3 mots : liberté, égalité, fraternité, issus de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789.
Depuis des décennies ces symboles sont bafoués par les politicards et le peuple n’a pas réagi, pensant que ces véreux voulaient son bien !! et ce malgré la contestation d’une frange de la population.
Avec l’arrivée il y a 4 ans et demi du dernier pantin habilement imposé par l’oligarchie, nous avons dépassé les bornes !!
Tous les acquis qu’avaient obtenus nos aïeuls à force de combats et de sacrifices sont progressivement réduits à néant.
Cette mafia nous a d’abord emprisonnés comme des criminels, a restreint nos déplacements puis a imposé un pass qui n’a de sanitaire que le nom et qui est en fait la mise en place d’une discrimination,
d’un apartheid !!!
Et ce après nombre de tergiversations bien orchestrées, uniquement basées sur le mensonge, tout cela pour engendrer la peur et diviser la population.
Maintenant ça suffit avec ce pass de la honte, ça suffit avec l’obligation vaccinale déguisée, ça suffit avec les restrictions de liberté, ça suffit avec les détournements d’argent public, ça suffit
avec la corruption !
Aujourd’hui est en place la 3éme dose vaccinale pour les plus âgés, obligatoire pour conserver son pass, ensuite pour tout le monde, puis viendra la 4éme et la 5éme…..
Ils veulent faire de nous, à l’aide de leurs QR codes et de leurs outils numériques des toutous tenus en laisse.
Ne nous y trompons pas cette mafia politico-financiére est extrêmement puissante et pour vaincre cet ennemi nous n’avons qu’une seule alternative : l’union !!!
Faisons fi de nos sensibilités, de nos différences, de nos egos dans un grand mouvement populaire et unis pour nous réapproprier tout ce qui nous a été volé.
Un peuple divisé est un peuple fragile, un peuple solidaire et uni est invincible, alors oui à l’union, oui à la solidarité et ensemble combattons pour notre cause qui est juste et légitime !
Oui à notre souveraineté, oui à notre liberté et vive la France.

Prise de parole 10 – Palais de justice
20-11-2021 – Marche Unitaire des Colères – Appel à convergence pour les 3 ans des #GiletsJaunes.
La Colère contre la gestion de la crise sanitaire.

En puisqu’on parle de situation sanitaire, une colère dont nous n’avons pas parlé c’est celle de la situation de nos hôpitaux.
Des hôpitaux avec qui nous luttions déjà en 2019 pour des conditions de travail digne pour le soignant et le soigné.
Et dont la situation n’a fait que se dégrader.
Un témoignage parmi d’autre, d’une infirmière blouse blanche et gilet jaune : certains collègues ont été suspendu pour n’avoir pas fait le vaccin, énormément de démission et on a quasi aucunes candidatures donc pas d’embauche de moins en moins d’effectifs,de plus en plus de documents administratifs,le mépris de la direction qui ne semble pas prendre la mesure de nos difficultés. On décale nos repos on revient sur nos congés, semaine de 6 jours 1 repos et c’est reparti pour 5 jours… effectifs Minimum de plus en plus compliqué à tenir, demande aux agents de jour de faire des nuits car pas assez d’effectifs…. Enfin on habille paul pour déshabiller Jaques… c’est la cata j’ai jamais vu ça !!
Des collègues en arrêt maladie de collègues épuisées moralement et physiquement on tombe à tour de rôle.
Nous réclamons des moyens pour nos hôpitaux ! Des moyens pour nos services publiques !

Textes complets de Pauline :

Citoyenneté active, une France qui se réveille : https://liberteegalitefraternite89.fr/2021/11/17/une-citoyennete-active-une-france-qui-se-reveille/

Émancipation du peuple vers un monde de Paix : https://liberteegalitefraternite89.fr/2021/11/15/emancipation-du-peuple-vers-un-monde-de-paix/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s