Antenne Action 89

Contact : antipass89action@tutanota.com

Site Antenne Action: https://actionantipass89.blogspot.com/


1. Présentation :

Considérant que nous sommes la résistance dans une lutte asymétrique, chaque geste compte pour défendre notre cause : manifester, créer du lien, informer (tractage, affichage), donner de la visibilité au mouvement en interpelant par la désobéissance.

Tout en restant dans l’esprit pacifique, bienveillant et familiale de nos mobilisations,
notre antenne a vocation à :

  • recueillir vos propositions d’actions
  • donner de la visibilité à vos actions
  • assurer un service d’entraide et d’auto-support juridique en amont des actions.

L’antenne détermine avec son collectif et à mesure les outils dont elle a besoin pour s’organiser.

1.1 – Recueil des propositions d’action.

Vous pouvez tout nous proposer :

  • des trajets de manifestation, des lieux où vous aimeriez aller manifester, voir proposer des formes alternatives de manifestations (retrait au flambeau, chaîne humaine, etc.).
  • des lieux ou des moments de résistance au pass sanitaire pour faire vivre la convivialité et la culture autrement.
  • des thèmes, des lieux, des rendez-vous précis pour du tractage ou de l’affichage.
  • des formats de mobilisations plus alternatifs comme la désobéissance.

En fonction de votre proposition, nous essayerons de vous aider à la mettre en œuvre afin de la finaliser. Cette aide prendra différentes formes du fait même de la diversité des propositions.

1.2 – Donner de la visibilité à vos actions.

Fort des différents médias mis en place par le collectif d’organisation, nous avons à cœur de donner de la visibilité aux actions de notre mouvement.
Un simple photo et quelques mots pour nous expliquer votre action (lieu, jour, action, nombre de participants, ressenti, etc.), nous permettrons de communiquer avec les outils du collectif pour vous donner de la visibilité.
Cette visibilité étant importante pour contrer les médias «officiels» qui nous invisibilisent, pour faire vivre notre mouvement de notre créativité et pour motiver d’autres participants à agir eux aussi.
Si vous distribuez des tracts, une simple photo de votre main tenant le tract est suffisante, si vous organisez des moments conviviaux, une petite photo de groupe (avec l’option d’être de dos ou avec un masque pour ceux qui le souhaitent), nous permettent de communiquer et de donner une raisonnance plus grande à votre action.

1.3 – Assurer un service d’entraide et d’auto-support juridique en amont des actions.

Alors que le gouvernement prend régulièrement des mesures de plus en plus strictes quand à l’expression de nos libertés. Il peut être nécessaire de se renseigner quand à la législation.
Connaître les limites pour choisir de les dépasser ou pas en conscience.
Nous assurons un service d’auto-support sur les questions de tractage, d’affichage, de droit à manifester et de désobéissance civile. Les questions juridiques relatives au pass sanitaire et à son application sont gérées par une autre antenne.

Contact mail : antipass89action@tutanota.com

En cours :
Actions de tractage à différents lieux.
Coordination d’action sur le département.
Désobéissance Civile.

2. Agir à son échelle :

Écrire des courriers, vous retrouverez différents modèles de lettres sur ce lien et sur le menu déroulant en haut à droite du menu « Recours Juridique ».

Pour compléter ces éléments, quelques volontaires parmi nous mettent en place d’autres modèles de lettre.

Ainsi, sur ce lien, vous trouverez un exemple de lettre de protestation contre l’obligation vaccinale des patients.
Il convient à chacun d’adapter ce courrier comme il le souhaite.
Pour ce qui nous concerne, dans l’Yonne (89), les adresses où envoyer ce courrier sont :

à Mme Eve Robert déléguée départementale
ARS
3 rue jehan Pinard
89000 Auxerre

et/ou ARS BFC
2 place des savoirs
CS73535
21035 Dijon cedex


3. Nos Actions :

L’Antenne Action a besoin de vous ! 🙂

Dans le cadre de nos différents projets, nous recherchons différentes choses.

>>> A vos idées, contacts, etc.
Nous recherchons des contacts dans les différents terroirs de l’Yonne pour nous indiquer les lieux et animations à haute fréquentation de leur terroir et pourquoi pas nous rejoindre en soutien pour faire du lien pendant notre caravane des enfants.

>>> Pour aider avec vos bras musclés.
Nous recherchons des volontaires pour porter des pancartes pour réaliser des visuels (photos et vidéo) ce samedi 4 décembre après-midi (suffit de venir à la manif en fait 🙂 ).

>>> A vos fond de placards, greniers, etc.
Nous recherchons :
– toujours des masques jetables usagés (nous les récoltons en début et fin de manifestation, nous avons un bac prévu à cet effet) ;
– des vieux nounours, (idem vous pouvez nous les ramener en début/fin de manifestation).


Notre groupe a mis en place son propre matériel de communication.


Actions semaine#20.
Distribution par boitage de 600 tracts sur le Chablisien.
Collage de 110 affiches.


Actions pour les semaines #18 et #19 de mobilisations.

Distribution par boitage et sur le marché à Toucy de plus de 350 tracts alertant sur la vaccination des enfants.
Distribution par boitage à Saint-Sauveur de 200 tracts alertant sur la vaccination des enfants.
Boitage de l’intégralité du village de Charmoy.


Samedi 6 novembre 2021 – Prise de parole de Philippe, manifestation Anti-Pass#17.

Bonjour,
je m’appelle Philippe,
je fais partie de l’Antenne Action du collectif 
et pour faire concentrer, j’ai 70 ans et 9 petits-enfants.

Résumé sur les mineurs de 5 à 17 ans :
Ils sont très peu touchés par le covid et en termes de décès ou de formes graves, seuls ceux ayant des problèmes de santé majeur peuvent présenter un risque.
Il apparaît donc impossible de calculer une balance bénéfice/risque d’une injection tant l’avantage de ce “médicament” est proche de 0 et le système immunitaire de cette classe d’âge semble suffisamment adapté et robuste pour se tirer facilement d’affaire, voir même de collectionner quelques lymphocytes mémoires pour le prochain tour.
D’un côté, nous avons donc un avantage qui n’existe pratiquement pas pour cette classe d’âge concernant l’injection ARN messager et de l’autre, nous avons à mesurer et prendre en compte les risques pris par celle-ci ( l’injection) par l’ensemble des décès et des effets indésirables post-injection dont bien entendu les myocardites, sans oublier les conséquences éventuelles moyen et long terme des thromboses et surtout des micro-thromboses.

Vous comprenez donc l’inquiétude et le questionnement légitime du grand-père que je suis de voir piquer mes petits-enfants, d’accepter un véritable sacrifice d’autant plus inutile que plus de 80% des plus de 18 ans sont déjà injectés, et que le faux espoir de voir ces petits nous contaminer est d’autant plus ridicule que cette injection en phase d’expérimentation ne protège pas des contaminations.

Aussi nous sommes tombé d’accord au sein de l’Antenne Action pour faire une des priorités de ce combat auquel il faudra essayer d’agréger d’autres collectifs ou associations afin de tenter de convaincre les familles de refuser ce piquage (ou à minima de le reporter jusqu’à la connaissance définitive des données de phase 3 ou d’attente d’autres alternatives.) avec un produits non définitivement éprouvé et dont la lisibilité sur le moyen et long terme est carrément inconnu, du fait même, de la rapidité de son autorisation de mise sur le marché (et de ce fait  conditionnel), alors que son passif court terme est déjà suffisamment lourd et inquiétant, et je ne parle même pas des conditions d’acquisitions des données dont on parle ces derniers jours, ni même des données de cohorte par le fabricant lui-même ayant servies à son AMM conditionnelle concluant surtout à leur propre ignorance, ni même des inquiétudes de notre propre HAS sur ces piquouses expérimentales et leur impact sur notre système immunitaire…

Pour les mineurs, le covid ne menace quasiment pas nos enfants, l’injection de ces  produits expérimentaux, eux : OUI.

Une partie de notre plan d’action sur ce sujet est maintenant établi et nous vous proposons de nous rejoindre afin que nous soyons plus nombreux dans cette antenne compte-tenu des absents chaque semaine étant donné nos autres activités, engagements et contraintes personnelles et aussi de la nécessité du nombre dans certaines actions prévues.

N’hésitez pas de nous faire part de vos idées, des messages des formes et destinataires de nos possibles actions.

La vérité avance, certes à petits pas, mais les données accumulées sous le tapis en particulier par le péché d’omission commencent à se voir.

Merci à tous.

Pour nous rejoindre : antipass89action@tutanota.com


Lundi 25 octobre – Action – Interpeller les décideurs.

Ce lundi 25 octobre, c’est 7 activistes de l’antenne Action qui s’étaient mobilisés pour aller à la rencontre des décideurs.
Dans l’objectif de montrer une mobilisation pour le retrait du pass sanitaire toujours active sur le terrain et dans le but de les informer sur la circulaire interdisant aux praticiens non vaccinés de prendre un remplaçant vacciné, mesure discriminatoire, incompréhensible et sans justification sanitaire. Dans nos déserts ruraux, peut-on vraiment se passer de praticiens ?

C’est d’abord vers 9h que le petit groupe a tenté d’interpeller l’ARS à la Communauté de Communes Puisaye-Forterre.
Dotés de différentes pancartes dénonçant le pass sanitaire (je ne suis pas un QR-code), interpellant sur la vaccination des enfants ou sur la nécessité de laisser les remplaçants vaccinés des suspendus exercer (Soignants Suspendus, quelle solution pour la continuité des soins ?).
Un premier rendez-vous qui fut l’occasion d’échanger avec diverses personnes y compris les médias sur le sujet des remplaçants vaccinés frappés d’interdiction d’exercice si le praticien titulaire n’est pas vacciné.
Avec une oreille attentive, une alternative constructive a même été proposée quand à écrire aux communautés de communes qui ont une compétence santé afin de les interpeller sur le sujet.

Puis c’est vers 15h, que le groupe s’est placé devant la mairie de Toucy afin d’interpeller Mme Marie Evrard, Sénatrice et Conseillère départementale de l’Yonne sur le même sujet.
Au passage de la sénatrice, le groupe a expliqué le but de sa présence et elle a prêtée une oreille attentive et intéressée au sujet, assurant être en capacité de faire relayer l’information jusqu’au ministère de la santé et prenant même des coordonnées pour donner suite aux doléances du collectif.

La journée s’est terminée avec l’affichage des pancartes qui lui était destinées sur l’ARS.
C’est avec la joie et la satisfaction d’avoir atteint ses objectifs en revenant avec des véritables solutions concrètes du terrain que le groupe s’est séparé.

Si vous souhaitez poursuivre notre action, vous pouvez :
– écrire ou envoyer un mail à votre communauté de communes afin de les interpeller sur l’injuste décision d’interdire le remplaçant par de praticiens vaccinés des soignants suspendus et sur son coût en terme de continuité des soins pour les patients à fortiori dans nos déserts médicaux ruraux.
– écrire ou envoyer un mail à votre sénatrice pour lui expliquer votre opposition au renouvellement du pass sanitaire – jusqu’à mercredi.

Collectif Anti Pass Sanitaire – 89
#AntiPassSanitaire


Mardi 12 octobre – Occuper le terrain auprès de notre député avant le futur vote.


Mardi 12 octobre, c’est 12 activistes de l’Assemblée Populaire d’Auxerre et du Collectif Anti Pass Sanitaire 89 qui se sont rejoint pour répondre à l’invitation de leur député Guilaume Larrivé afin de rencontrer Valérie Pécresse, candidate à la présidentielle.
Installés tôt dans la matinée, cette action avait deux objectifs :
– continuer de montrer une opposition visible au pass sanitaire auprès de leur député qui va être appelé à revoter à ce sujet alors qu’il a déjà voté « pour » au premier vote.
– interpeller l’éventuelle future candidate à la présidentielle quand à ses projets.

Le petit groupe a pu s’installer à l’entrée de la salle afin d’être en visibilité de tous les participants avec 2 banderoles « ça pass pas » et « nous sommes le bruit des pantoufles » ainsi qu’une banderole à main « non au pass sanitaire » et quelques cartons affichant des citations de Valérie Pécresse (L’anglais ne devrait plus être une langue étrangère en France – Le rassemblement, c’est pas l’uniformité – Rien de tel qu’une femme pour faire le ménage).
Quelques participants à la réunion ont pris le temps d’échanger avec le groupe notamment André Villiers, le député de la 2ème circonscription de l’Yonne ayant voté « contre » le pass sanitaire et désireux d’exprimer ces arguments aux manifestants.
Et ils n’ont pas manqué d’être photographier et interviewer par les médias présents.

Finalement, l’arrivée de pas moins de 3 équipages de gendarmerie (le 4° arrivera quand les activistes partiront) lance le relevé d’identité des militants en tentant de les distraire de l’arrivée de Valérie Pécresse et permettant à Guillaume Larrivé de les contourner largement pour les éviter.
Valérie Pécresse, très en retard par rapport aux invités de la réunion en attente depuis 30 min observant la scène de loin lâchera à une assistante mais audible des activistes « je lis la littérature » en désignant les messages des manifestants.

Ayant rempli ses objectifs, le petit groupe s’est séparé satisfait et déterminé à continuer de s’afficher sur les futures visites officielles dans l »Yonne pour donner de la visibilité à une opposition populaire et citoyenne.

Pour le collectif Anti Pass Sanitaire 89.


Jeudi 7 octobre – Antenne action – retours.
30 septembre – tractage à proximité de différents collèges (infos vaccinations).
2 octobre – fourniture de 300 tracts pour distribution en boites aux lettres (infos vaccinations) en plus des tracts et affiches en libre service en début et fin de manifestation.
4 octobre – collage et distribution de tracts à proximité d’un collège (infos vaccinations).
6 octobre – action de visibilité sur un marché (signature de la lettre au député, distribution de tracts infos vaccination, information sur le projet de loi de vaccination obligatoire).

Ces différentes actions et les différents support disponibles permettent d’aborder les passants de différentes façons laissant à chacun de s’approprier notre lutte et de s’exprimer sur le sujet. Il est réconfortant pour les activistes d’offrir un espace d’expression aux personnes rencontrées en plus de leur donner accès à d’autres informations.
Lors des tractages vers les collèges, des mamans sont venues remercier nos militants.

Nous sommes présents en début et fin de manifestations pour la mise à disposition de tracts et d’affiches.


Samedi 2 octobre – Rappel de notre opposition au pass à notre député

Ce samedi 2 octobre, un groupe mixte de onze activistes de l’Assemblée Populaire d’Auxerre et du Collectif Anti Pass Sanitaire 89 ont été faire un petit accueil lors des causeries organisées par le député local Guillaume Larrivé.
Les députés étant vraisemblablement appelé à revoter sur le pass sanitaire, c’était l’occasion de rappeler au député auxerrois que certains électeurs ne sont pas d’accord avec son précédent vote sur le sujet.

Le petit groupe s’est d’abord placé à l’entrée voiture de l’Abbaye Saint-Germain (côté contre-allée du Boulevard de la Chaînette) pour y accueillir l’ancien premier ministre dès son arrivé.
Munis de diverses banderoles «ni oubli, ni pardon», «ça pass pas» et de cartons avec des citations de Manuels Valls (« les Roms ont vocation à rester en Roumanie ou en Bulgarie ou à y retourner » ; « j’étais partisan du non, mais face à la montée du non, je vote oui » ; « Il est absurde de parler de cadeaux faits aux patrons, ce langage n’a aucun sens. Une mesure favorable aux entreprises est favorable au pays tout entier. », … ) ou des citations de Guillaume Larrivé à propos de Manuel Valls. ( «Valls ne prend aucune décision structurelle» ; « y’a beaucoup d’agitation et de coup de menton dans ce que fait Manuel Valls », … )
C’est vers 9h30 que le véhicule attendu s’est engagée devant les militants qui ont poursuivi l’action tout le temps que Manuels Valls descende de voiture et qu’il soit accueilli par Guillaume Larrivé.
Interpellés à quelques dizaines de mètres, ils n’ont pas pu ne pas voir les activistes.

Ils se sont ensuite dirigé vers l’entrée «rue» de l’Abbaye Saint-Germain afin d’être visibles par les participants à ces causeries, invités pour 10 h, ce qui fut l’occasion de quelques discussions avec les passants et de prise de clichés par la presse locale.

Une partie du groupe a continué la matinée avec la mise en place d’une banderole « Pass Sanitaire Non » sur la rocade avant de retourner attendre la sortie de Manuel Valls.
En se positionnant toujours à la sortie véhicule de l’Abbaye Saint-Germain, ils ont de nouveau pu se faire voir et être salués donc bien visibles à la sortie de l’ancien premier ministre.
Souhaitant forcer la chance sur cette matinée pleine de réussites, ils ont encore patienté une petite heure pour se laisser l’opportunité d’être visible par l’ancien ministre Michel Barnier.
Une rencontre à priori inattendue et un peu stressante pour l’ancien ministre qui préféra faire le tour pour passer par l’entrée «rue» de l’Abbaye Saint-Germain, plutôt que de passer devant un petit groupe d’opposants politiques, certes un peu moqueurs.

Une action qui remplit donc tous ses objectifs en terme de visibilité par les décideurs et par les médias.
Alors que l’État laisse entendre la possibilité de prolonger l’état d’urgence Sanitaire et donc le pass sanitaire, nous restons plus que jamais mobilisé pour le retrait du pass sanitaire et de l’obligation vaccinale.

Pour le Collectif Anti Pass Sanitaire 89.


Retour de l’Antenne Action pour la semaine du 18 septembre au 25 septembre 2021.Plusieurs distributions de tracts ont eu lieues toute la semaine : surtout en Puisaye mais aussi dans l’Avallonnais ou à Coulanges-la-Vineuse, sur les marchés ou dans les boites aux lettres.D’autres distributions ont été faites dont nous n’avons pas forcément les retours grâce aux tracts et aux affiches qui sont mis à disposition du public en fin et en début de manifestation le samedi.D’autres distributions sont d’or et déjà programmées pour la semaine prochaine, voir les suivantes.


Vendredi 24 septembre 2021 – Accueil du premier ministre

Vendredi 24 septembre 2021, alors que les médias annonçaient le premier ministre Jean Catex et 4 membres du gouvernement (la ministre de la Cohésion des territoires Jacqueline Gourault, le secrétaire d’État à la Ruralité, Joël Giraud, le secrétaire d’État au Numérique, Cédric O, et le secrétaire d’État au Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne) en déplacement dans l’Yonne – 89.
Un groupe mixte d’activistes de l’Assemblée Populaire d’Auxerre et du Collectif Anti Pass Sanitaire 89 s’est constitué pour mettre en place un comité d’accueil pour cette visite officielle.

Après plusieurs essais peu concluants face au très imposant dispositif policier mis en œuvre, ils se sont installés le long du dernier trajet du périple de la délégation gouvernementale entre Epineau-les-Voves et Villevallier au niveau de Cézy.

Assumant leur statut d’opposants politiques, ils se sont placés en visibilité de la nationale et ont attendu la venue du convoi officiel.
Après le passage de plusieurs véhicules de gendarmerie, un véhicule s’est finalement immobilisé à leur hauteur – leur confirmant qu’ils étaient donc bien au bon endroit au bon moment. Plusieurs gendarmes se sont avancés vers les activistes et ont procédé à des vérifications d’identité.
C’est jusqu’à 4 équipages de gendarmerie et un agent des services des Renseignements Territoriaux qui ont été mobilisés pour empêcher 6 opposants politiques d’exercer leur liberté d’expression en affichant leurs revendications devant le premier ministre et 4 membres du gouvernement en visite dans leur terroir. Plus d’une force de l’ordre par militant.
Finalement après 2 heures d’attente dont 1 heure et 10 minutes sous escorte de gendarmerie les activistes ont pu voir le convoi officiel passer devant leur groupe – judicieusement placé en visibilité au bout d’une ligne droite. Visibilité augmentée d’autant par la présence des 4 véhicules de gendarmerie disposés pour tenter de cacher les militants de la vue de de nos décideurs.
Au moment du passage du convoi, la banderole « Nous sommes le bruit des pantoufles » et une banderole à main « Taxons les riches » ont été déployées.
Deux autres activistes essayant de déployer des banderoles à main au plus proche de la route ont été quelque peu bousculés par les forces de l’ordre présentes.

Si il reste déplorable que dans un pays comme la France, il ne soit pas permis d’exprimer son opposition au gouvernement en déployant une simple banderole.
Et même si ce simple fait est éloquent quand à l’état de la démocratie en France, l’action s’est terminée d’elle-même après le passage du convoi, dans la satisfaction des participants d’avoir néanmoins pu démontrer l’existence d’une opposition politique déterminée au gouvernement même dans des contrées aussi rurale que l’Yonne – 89.

Nous refusons les dérives autoritaires sous toutes leurs formes.
Nous dénonçons la démocrature.
Et nous continuerons de lutter pour nos libertés.

Pour l’Assemblée Populaire d’Auxerre et le Collectif Anti Pass Sanitaire 89.


Mercredi 15 septembre – Soutien aux personnels suspendus.

Mercredi 15 septembre, c’est une petite vingtaine d’activistes du Collectif Anti Pass sanitaire 89 qui se sont mobilisés pour un marathon de mobilisation afin de marquer leur soutien aux personnels touchés par l’obligation vaccinale.
Munis de plusieurs banderoles : un « Liberté » en bleu-blanc-rouge comme signature du mouvement citoyen et un « Soutien aux personnels suspendus » et autres pancartes de « solidarité aux suspendus », ils sont allé afficher et revendiquer leur soutien devant divers lieux auxerrois représentatifs de cette première journée de mise en place de l’obligation vaccinale.
Commençant par aller montrer leur soutien aux décideurs, c’est à l’ARS (Agence Régionale de Santé) qu’ils ont débuté leur tournée pour ensuite aller au SDIS (Service départemental d’incendie et de secours).
Enfin, ils se sont montrés aux personnels touchés eux-même, en passant successivement au CHS (Centre Hospitalier Spécialisé), à la poly-clinique, à la caserne des pompiers et finalement à l’hôpital.
Selon un rituel bien orchestré, ils commençaient par quelques prises photos/vidéos pour les médias dans un emplacement identifiable puis ils se tournaient vers l’établissement afin d’être visibles par les personnels – provoquant parfois des fermetures un peu agacées de fenêtres.
Au SDIS, un personnel encadrant est venu les photographier « pour la direction » et échanger avec eux, de façon assez compréhensive quand à l’obligation vaccinale et en garantissant que les pompiers seraient informés du soutien qu’ils avaient reçu.
Enfin à l’hôpital, c’est des coups de klaxons favorables que les militants ont reçu de la part des automobilistes qui passaient.
Une mobilisation simple et respectueuse mais qui se devait d’avoir lieu sur Auxerre pour montrer du soutien envers les personnels qui sont désormais placé dans des situations impossibles où le choix de l’intégrité physique le dispute au besoin financier.
Encore et toujours nous renouvelons nos revendications :
Pour le retrait du pass sanitaire et de l’obligation vaccinale !

Collectif Anti Pass Sanitaire – 89
#AntiPassSanitaire


Samedi 11 septembre 2021.

Alors que l’échéance du 15 septembre se rapproche pour les personnels de santé et assimilés, des manifestations ont été organisées à la poly-clinique et à l’hôpital pour afficher la solidarité du mouvement
Dans le but de compléter cette mobilisation de soutien autour des personnels de santé et assimilés, c’est au CHS que se sont rendu les manifestants.
Entrés avec calme et détermination, ils se sont installés à proximité des portes de l’établissement afin d’afficher leurs banderoles «non au pass sanitaire» et « vaccinés, non vaccinés, tous ensemble contre le pass».Leur groupe atypique n’a pas manqué d’attirer les regards depuis l’intérieur du CHS.
L’action s’est déroulée paisiblement dans le respect des patients et de leurs famille.
Nous continuerons de nous mobiliser pour le retrait du pass sanitaire et de l’obligation vaccinale.

#AntiPassSanitaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s